Trois questions à Thierry Meynlé, Président de Divalto

Thierry Meynlé

Trois questions à Thierry Meynlé, Président de Dilvato

Depuis sa création en 1982, Divalto n’a qu’un seul et unique but : permettre aux PME et ETI d’augmenter leurs performances. Divalto est aujourd’hui le champion français du CRM et de l’ERP. Ses 250 collaborateurs et plus de 100 distributeurs labellisés accompagnent au quotidien plus de 12 000 entreprises dans leur développement.

1. L'internationalisation, pourquoi ?

Divalto accompagne des PME et ETI à fort potentiel dont la stratégie de croissance passe bien souvent par le développement à l’international pour la conquête de nouveaux marchés ou le développement de centres de production. Nos produits (ERP et CRM) sont au cœur de l’organisation de nos clients. Notre développement à l’international nous a permis de proposer des solutions, ainsi qu’un accompagnement de proximité en phase avec les ambitions de nos clients stratégiques.

2. La principale difficulté ?

Il y a quelques années, avant notre développement à l’international, la grande majorité de notre activité était réalisée sur le territoire français avec une équipe expérimentée concentrée sur les problématiques de ce marché français. Notre challenge a été d’embarquer toute l’équipe dans ce beau projet pour faire muter nos pratiques, évoluer nos produits en gardant un œil attentif à nos activités historiques.

3. Et si c'était à refaire ? 

Chaque Pays est une nouvelle aventure, le copier-coller ne fonctionne pas ! Il faut s’efforcer d’écouter, d’observer pour bien comprendre le marché local, son potentiel et ses pratiques pour adapter ses produits, son organisation, sa politique commerciale et tarifaire… en s’entourant des bons partenaires. S’implanter dans un nouveau pays est un investissement, il faut faire preuve de patience, anticiper le temps nécessaire à un développement durable sur ce nouveau marché.