Retour aux actualités

Attractivité des métiers du numérique et de l’ingénierie pour les publics féminins en France

La question de l’égalité professionnelle et la place des femmes dans le monde du travail sont plus que jamais au cœur de l’actualité.

femmes travaillant sur ordinateur

Des efforts restent encore à fournir pour de nombreuses entreprises et secteurs, et particulièrement le numérique, où la féminisation est encore trop faible. Face à ce constat, et avec la volonté d’interpeller les différentes parties prenantes, Syntec Numérique, en tant que membre de l’OPIIEC*, annonce la publication d’une étude sur l’attractivité des métiers du numérique et de l’ingénierie pour les publics féminins en France.

Menée auprès de lycéennes, étudiantes, salariées et entreprises de la Branche (Numérique, Ingénierie, Études et Conseil, Métiers de l'évènement), l’enquête fait apparaître un taux de féminisation de 33% dans le secteur du numérique, contre 53% tous secteurs confondus. Sans action menée pour augmenter ce taux, le nombre de femmes formées aux métiers de la Branche sera inférieur aux besoins des entreprises ; les proportions risquent même de diminuer.

L’objectif de cette nouvelle étude est donc de comprendre les freins rencontrés, les motivations spécifiques des jeunes filles et femmes, leur opinion qu’elle soit favorable ou défavorable envers ces métiers, et ainsi faire évoluer la représentativité des femmes dans le numérique à travers : 

  • L’identification des raisons de la faible attractivité et les facteurs qui influencent l’orientation ou non des jeunes femmes vers les filières susceptibles de mener aux métiers du secteur numérique ; 
  • la mesure des perspectives d’orientation et l’évaluation du nombre de jeunes femmes susceptibles d’intégrer la filière à horizon 2020 ;
  • la définition des leviers d’actions pour favoriser leur orientation vers ces métiers et la préconisation, pour la branche, d’un plan d’actions destiné à y augmenter la part des professionnelles.

...

Lire la suite de l'étude sur l’attractivité des métiers du numérique et de l’ingénierie pour les publics féminins en téléchargeant le document ci-dessous:

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Signature de la charte d’engagement pour la #mixité

Syntec Numérique a signé le protocole d’accord pour la mixité, l’emploi des femmes et la formation dans la filière du numérique

Le numérique, des études pour les femmes

Lors de la quatrième édition du trophée excellencia récompensant 8 lauréates, Gender Scan et Syntec Numérique ont dévoilé une enquête menée auprès de 547 répondants étudiants répondants.

Reconversion professionnelle des femmes dans les métiers du numérique : engageons-nous !

17.05.2019

Lors de Viva Technology, 44 entreprises ont signé « Le Manifeste pour la reconversion des Femmes dans les métiers du numérique » initié par Syntec Numérique et Social Builder, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances et du Ministre de l’Action et des Comptes publics, chargé du numérique.

Renaissance Numérique et Syntec Numérique appellent à se saisir de la révolution des données dans un ouvrage inédit

14.05.2019

Les données rebattent les cartes de notre économie et de notre société, et redistribuent les jeux de pouvoirs au sein de nos organisations et entre pays. Mais cette mise en données du monde est une réalité qui n’est pas toujours bien maîtrisée, y compris par ceux qui doivent lui donner un cadre. Face à ce constat, l’organisation professionnelle Syntec Numérique et le think tank Renaissance Numérique ont réuni leurs expertises pour offrir des clés de compréhension sur cette transformation avec le livre Tous acteurs des données. Appréhender les données pour mieux les valoriser, publié ce mardi 14 mai.