Retour aux actualités

Aurore Dos Santos, Héméra Editions

Aurore Dos Santos est une entrepreneure amoureuse des livres et du numérique. En s'inspirant de ses passions, elle a créé "Héméra Editions". Découvrez son témoignage!

Aurore Dos Santos

Femmes du Numérique : Pour commencer, quelle est votre définition du « numérique » ?

Aurore Dos Santos : C’est une évolution du monde actuel. Le numérique est en train de révolutionner notre quotidien et notre façon d’appréhender le monde. Il est incroyablement riche, complexe, et tolérant : il permet toutes les excentricités, et n’a aucune limite ; excepté celles que l’on s’impose à soi-même !

FDN : Les femmes, une opportunité pour le numérique. Le numérique, une opportunité pour les femmes. Qu’en pensez-vous ? Pourquoi avez-vous choisi ce secteur ?

ADS : Le numérique est une opportunité. Tout marché émergeant est une opportunité. Que le numérique soit une opportunité pour les femmes, c’est une autre question. Ça peut l’être, si les femmes la saisissent, et s’y investissent en masse. J’ai choisi ce secteur car justement, c’est une opportunité ! C’est un milieu en pleine émergence, où tout reste à faire, et à créer.

FDN : Etre une femme entrepreneure, est-ce un plus ?

ADS : C’est autre chose. C’est différent. C’est un plus pour moi, car c’est ce que je recherche. C’est un plus en autonomie et en responsabilités. Mais c’est surtout différent ! Et c’est aussi ce que je recherchais.

FDN : Avez-vous eu des doutes, des hésitations, ou rencontré des difficultés dans votre création d’entreprise ?

ADS : Bien-sûr ! Chaque personne, homme ou femme, qui entreprend, doute à un moment ou un autre de son parcours. C’est le doute qui fait avancer ; car il nous permet de nous questionner, nous recentrer, nous repositionner, et d’améliorer notre offre. Le doute c’est merveilleux ! A condition de savoir le gérer, et de savoir quand reprendre confiance, et dire « stop : c’est très bien comme ça, merci ».

FDN : Présentez-nous votre projet. Comment cette idée est-elle née ? A quel besoin répondez-vous ?

ADS : Héméra Éditions est un maison d’édition Jeunesse & Numérique : nous concevons et produisons des livres-jeux interactifs pour les enfants de 2 à 10 ans. Disponibles via une application multi-supports (tablette, smartphone, ordinateur), ces livres sont plus que des livres : combinant à la fois histoires animées, jeux et exercices (français-langues), les produits "Héméra" apportent une offre complète, et accessible partout !

Cette offre s’est construite et a évoluée sur plusieurs années. Je voulais au départ une maison d’édition « classique » : uniquement des livres papiers. Parce que j’aimais les livres ; et parce que c’est la formation que j’avais suivie. Mais plus j’avançais dans la concrétisation de mon projet, plus je me suis confrontée au marché. Car le secteur du livre est en plein bouleversement, et la question du numérique s’impose assez rapidement. J’ai donc regardé autour de moi les nouveaux usages qui émergent peu à peu. J’ai étudié le marché. Et je me suis rendue compte que c’était un secteur d’avenir. Et qu’en plus, il était bien plus attrayant ! Le numérique permet bien plus de liberté et de créativité. C’est un secteur passionnant, qui ne rencontre aucune limite.

FDN : Au travers de votre activité professionnelle mais aussi de votre vie personnelle, comment défendez-vous l’égalité femme-homme ?

ADS : J’essaie tout simplement de ne jamais me poser la limite : « parce que je suis une femme ». C’est une mauvaise excuse, qui n’a aucun fondement. Il n’y a rien qu’un homme puisse faire, et une femme pas. A l’inverse plutôt je déculpabilise certaines de mes actions et décisions en me disant : « Ça aurait été un homme, ça n’aurait choqué personne ! Alors pourquoi je ne le ferais pas ? ». Et ça marche.

FDN : Et vous, personnellement, comment êtes-vous parvenue à concilier vie professionnelle et vie familiale ?

ADS : Très facilement ! J’ai la chance d’avoir un compagnon qui a lui aussi créé son entreprise. Il y a toujours des compromis a faire, car nous avons des méthodes de travail différentes, mais la vie elle-même est un grand compromis. En ce qui concerne la famille plus élargie (parents, frères/sœurs, oncles/tantes, etc.), cela se passe plutôt bien. Il faut souvent réexpliquer certaines choses, mais c’est aussi le métier qui veut ça : on fait quelque chose de nouveau quand on fait du numérique ! Et quand on créer son entreprise aussi !

FDN : Quel conseil donneriez-vous à une jeune femme qui hésite à travailler ou à créer son entreprise dans le secteur du numérique ?

ADS : Être sûre de soi. Avoir la passion. Quand on sait que l’on veut mener ce projet quoi qu’il arrive, alors les barrières sont franchissables, et les doutes sont raisonnables. Quand on est transporté par la passion, le travail s’abat (quasiment) tout seul. Il faut être sûr de soi, et de son projet. Le reste se fait tout seul : on suit la route, et on avance !

A lire également sur notre site

Le numérique, des études pour les femmes

Lors de la quatrième édition du trophée excellencia récompensant 8 lauréates, Gender Scan et Syntec Numérique ont dévoilé une enquête menée auprès de 547 répondants étudiants répondants.

Le kit « agir contre le sexisme »

Trois outils indispensables pour lutter contre le sexisme au travail sont à disposition dans ce kit : une fiche juridique, une fiche repères et une fiche récapitulant 10 leviers pour lutter contre cette pratique à destination des entreprises.

Palmarès des éditeurs de logiciels français en région Occitanie

Pour la première fois, Syntec Numérique, EY et Digital 113  s’associent pour réaliser une déclinaison du Top 250, le panorama des éditeurs de logiciels français, en région Occitanie. Basée sur un échantillon de 31 entreprises, cette étude met en lumière les performances économiques des éditeurs de logiciels de la région Occitanie.

Découvrez dans le communiqué de presse le classement des Top 30 des éditeurs de logiciels Occitanie !

Syntec Numérique s’affirme auprès du grand public !

01.02.2019

Découvrez notre trilogie de vidéos sur les métiers de la cybersécurité !