Retour aux actualités
15 juin 2017

Conférence Industrie Agile et compétitivité - la révolution industrielle en marche

Syntec Numérique est partenaire de la conférence Industrie du futur : la révolution industrielle en marche

conférence les echos - industrie du futur 2017

Dans un monde en pleine mutation, l’industrie doit se réinventer pour rester compétitive. Alors que de nombreuses professions vont être amenées à disparaitre au profit d’une automatisation des emplois qualifiés, que les investissements restent à la peine, et que les usines sont de plus en plus menacées de fermeture, la révolution digitale devient un enjeu vital à relever pour la filière industrielle.

En quoi consiste le concept d’Industrie du Futur ? Quel sera l’impact des nouvelles technologies disruptives pour l’industrie ? Cloud, impression 3D, robotique avancée, cobotique… comment accompagner et développer cette révolution industrielle ? Quels sont les enjeux en termes d’investissement ?

Yann Begue, membre du comité Industrie du futur de Syntec Numérique interviendra sur le concept d'Industrie du futur et perspectives d'évolution. 

Rendez-vous le 28 juin 2017 de 8h30 à 14h00 au salon de l'aéro-club de France (Paris 16) - inscription

A lire également sur notre site

Osez passer à l'industrie du futur !

L'outil de référence de Syntec Numérique fait peau neuve ! (Re)découvrez et partager l'essentiel de ce qu'il faut connaître pour bien démarrer un projet de transformation digitale d'entreprise indutrielle.

Le numérique au service de la transformation de l’industrie

Syntec Numérique salue la dynamique du plan d’action pour accélérer la transition des TPE, PME et ETI vers l’industrie du futur présenté aujourd’hui par le Premier ministre.

Syntec Numérique lance ses Petits-déjeuners IA

Parce qu'il est capital que chacun puisse prendre toute la mesure des opportunités qu'offre l'IA, Syntec numérique vous convie à échanger une fois par mois sur les défis de ces technologies et les pistes pour les relever.

Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

12.07.2019

Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national.