Retour aux actualités
29 mai 2018

Création du CNI Numérique : une initiative disruptive pour la transformation numérique de l’économie

Syntec Numérique se félicite de l’ambition du CNI Numérique, présenté par le Premier ministre et appelle les pouvoirs publics à poursuivre cet engagement pour accélérer la transformation numérique du tissu industriel français.

Jeune femme devant un schéma numérique

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a présidé ce lundi 28 mai 2018 à l’Hôtel de Matignon le Comité exécutif du Conseil national de l’industrie (CNI). A cette occasion et en présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances et de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, il a annoncé la création du « CNI Numérique ».

Conçu pour accompagner les filières industrielles dans leur transformation, le CNI Numérique sera co-présidé par Delphine Geny-Stéphann, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État auprès de Premier ministre, chargé du numérique.

A leurs côtés, Godefroy de Bentzmann, Président de Syntec Numérique, fait partie des quinze personnalités amenées à piloter le CNI Numérique. 

Selon Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique et membre du CNI Numérique : « L’initiative de ce CNI numérique est disruptive ! Elle montre que le Gouvernement a compris que la transformation numérique concerne tous les secteurs. C’est une conviction forte de Syntec Numérique, que je serai fier de porter au sein de ce collectif ». 

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Taxe sur les services numériques : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique

12.07.2019

Après l’Assemblée nationale le 4 juillet dernier, le Sénat a adopté aujourd’hui définitivement le projet de loi portant création d’une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l’impôt sur les sociétés. Un dispositif imparfait, selon Syntec Numérique, qui ne doit être envisagé que de manière transitoire pour ne pas pénaliser l’écosystème national. 

Godefroy de Bentzmann réélu à la tête de Syntec Numérique

10.07.2019

Après avoir entériné la nomination de 9 administrateurs le 25 juin dernier, le conseil d’administration a procédé aujourd’hui à la réélection de Godefroy de Bentzmann à la présidence de Syntec Numérique. Après un premier mandat de 3 ans marqué par une forte mobilisation autour de la formation aux métiers du numérique et de l’application du RGPD en France, Godefroy de Bentzmann a pour ambition de poursuivre les grands chantiers de l’organisation professionnelle, notamment ceux axés autour de la formation, de l’inclusion et du développement durable.

Note de conjoncture 1er semestre 2019

Une année 2018 très positive, la confiance domine pour 2019