Retour aux actualités
Publié par
29 mai 2018

Création du CNI Numérique : une initiative disruptive pour la transformation numérique de l’économie

Syntec Numérique se félicite de l’ambition du CNI Numérique, présenté par le Premier ministre et appelle les pouvoirs publics à poursuivre cet engagement pour accélérer la transformation numérique du tissu industriel français.

Jeune femme devant un schéma numérique

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a présidé ce lundi 28 mai 2018 à l’Hôtel de Matignon le Comité exécutif du Conseil national de l’industrie (CNI). A cette occasion et en présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances et de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, il a annoncé la création du « CNI Numérique ».

Conçu pour accompagner les filières industrielles dans leur transformation, le CNI Numérique sera co-présidé par Delphine Geny-Stéphann, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État auprès de Premier ministre, chargé du numérique.

A leurs côtés, Godefroy de Bentzmann, Président de Syntec Numérique, fait partie des quinze personnalités amenées à piloter le CNI Numérique. 

Selon Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique et membre du CNI Numérique : « L’initiative de ce CNI numérique est disruptive ! Elle montre que le Gouvernement a compris que la transformation numérique concerne tous les secteurs. C’est une conviction forte de Syntec Numérique, que je serai fier de porter au sein de ce collectif ». 

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Accords Ségur de la Santé : le secteur de la santé fait enfin un pas significatif vers le numérique !

28.07.2020

Syntec Numérique et TECH IN France se réjouissent des avancées des accords du Ségur de la santé et, plus particulièrement, l’investissement de 2 milliards d’euros qui va être consacré au numérique en santé.

1er semestre 2020 : un recul de -6,7% pour le secteur numérique en 2020

Syntec Numérique prévoit un recul de -6,7% pour le secteur en 2020.