Retour aux actualités

Grand Débat de la Donnée : ce qu’il faut retenir de la matinée du 4 avril

Syntec Numérique organisait le 4 avril 2018 la seconde matinée du Grand Débat de la Donnée sur le thème « Quelle politique de la donnée pour quelles politiques publiques ? »

Table ronde le Grand Debat de la Donnee

Les administrations et les collectivités investissent à la fois pour faire évoluer leurs services et pour intégrer l’innovation aux politiques publiques qu’elles pilotent : mobilité, stationnement, sécurité, gestion des réseaux ou des bâtiments publics, etc.

Quelle valorisation possible pour les données publiques ? Qui sont les acteurs de cette transformation ? Avec quelles conséquences pour la gouvernance publique, au niveau national et local ? Faut-il ouvrir toutes les donnés publiques pour en faire des biens publics ?

Retrouvez dans la note de synthèse les grands éléments du débat entre les décideurs publics, élus, entrepreneurs, et représentants de la société civile intervenus lors de cette première session du Grand Débat de la Donnée.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Évolution de Syntec Informatique à Syntec Numérique

Voici le 3e et dernier article de la série rédigée pour présenter la transformation entre 2008 et 2018.

Évolution de Syntec Informatique à Syntec Numérique

Voici le deuxième article de la série rédigée pour présenter la transformation entre 2008 et 2018.

Pour ceux qui le souhaitent, voici le lien du 1er article.

Décès de Bruno Vanryb

15.01.2019

Hommage de Syntec Numérique à Bruno Vanryb

CAPES informatique, une décision politique forte saluée par Cinov-IT, Syntec Numérique et Talents du Numérique

09.01.2019

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse, a annoncé la création d’un CAPES informatique sur ​France Culture​. Les établissements de formation et les entreprises du numérique représentés par Cinov-IT, Syntec Numérique et Talents du Numérique saluent, par la voix de leurs Présidents Alain Assouline, Godefroy de Bentzmann et Frédéric Dufaux, cette décision, demandée depuis fort longtemps par l’ensemble de l’écosystème numérique.