Retour aux actualités
Publié par
21 juin 2019

Numériser le système de santé pour réussir la transformation des industries de santé

Syntec Numérique et LESISS (Les Entreprises des Systèmes d’Information Sanitaires et Sociaux) saluent les conclusions de l’étude PIPAME « Industrie du futur – enjeux et perspectives pour la filière industries et technologies de santé » publiée le 19 juin 2019, et contribueront activement à la mise en œuvre de ses recommandations, en particulier dans le cadre du comité stratégique de filière Industries et Technologies de Santé.

Pour aboutir pleinement, la transformation des industries de santé doit pouvoir s’appuyer sur un système de santé pleinement numérisé : la mise en œuvre réussie de la feuille de route numérique en santé, avec les moyens budgétaires véritablement adaptés, est donc indispensable, tout comme la coordination entre les travaux du CSF et ceux du conseil numérique en santé.

L’étude PIPAME « Industrie du futur – enjeux et perspectives pour la filière industries et technologies de santé » analyse les impacts de 9 technologies clés de l’industrie du futur (cloud, cybersécurité, big data, intelligence artificielle, robotique, simulation numérique, IoT, réalité augmentée) sur l’ensemble de la chaîne de valeur des industries de santé, de la recherche aux usages. Pour réussir cette transformation, une série de recommandations est émise, autour de 3 objectifs :  créer une chaîne de données de santé, améliorer la compétitivité de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur, faire en sorte que le système de santé soit structuré autour d’une offre de solutions intégrées de santé.

Syntec Numérique et LESISS partagent l’ensemble de ces recommandations, et contribueront activement à leur mise en œuvre, en particulier dans le cadre du comité stratégique de filière Industries et Technologies de Santé. Ils mettront à disposition des industries de santé les travaux menés dans leurs différentes instances sur les enjeux identifiés – en particulier en matière de formation et d’adaptation des compétences - et les expertises de leurs adhérents dans l’ensemble des technologies clés (cybersécurité, cloud, etc.), ainsi que dans les solutions et services (confiance, parcours, interopérabilité, réseaux…).

Pour réussir pleinement, ce passage des industries de santé à l’industrie 4.0 doit s’inscrire dans un système de santé lui-même numérisé. Réussir la mise en œuvre de la feuille de route ambitieuse sur le virage numérique en santé présentée fin avril 2019 est donc un prérequis indispensable, avec des moyens à la hauteur des ambitions affichées.

Une coordination et un dialogue étroit entre pouvoirs publics, industriels de santé et acteurs du numérique seront clé pour mener à bien conjointement ces deux ambitions.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

#MaSanté 2022 : une lisibilité et une visibilité bienvenues pour le numérique

25.04.2019

Syntec Numérique salue la lisibilité et la visibilité apportées par la ministre de la Santé lors de la présentation de la feuille de route « Accélérer le virage numérique » de #MaSanté2022, qui vont permettre de franchir une nouvelle étape dans le déploiement du numérique en santé.

Le numérique au coeur de la réforme du système de santé

18.09.2018

Syntec Numérique se réjouit que le développement des services numériques aux patients et aux professionnels soit une priorité de la réforme du système de santé présentée aujourd'hui par le Président de la République et la ministre de la Santé.

#startups #FrenchTech #Next40...Nous nous exprimons !

18.09.2019

Paris, le 18 septembre 2019 - Emmanuel Macron a présenté hier soir sa stratégie pour booster la croissance des jeunes entreprises françaises, en annonçant notamment que les principaux investisseurs institutionnels français s’engageaient à flécher 5 milliards d’euros, sur trois ans, notamment vers les startups de la French Tech.

Syntec Numérique se réjouit de ces initiatives, indispensables à l’émergence de futurs champions français de la tech. L’organisation professionnelle appelle toutefois à ne pas oublier les startups en création qui, elles aussi, ont besoin d’accompagnement, financier, administratif (social, fiscal, …) et de mentorat !

2ème édition du panorama de la transformation des ESN

Très confiantes dans leur avenir, les ESN se concentrent sur la fidélisation des talents et l’innovation