Retour aux actualités
Publié par
26 juin 2020

Résultats du sondage « Numérique & Post Covid-19 »

A l’occasion de son etalk « Numérique : de quoi les Français ont-ils vraiment besoin » qui s’est tenu en direct de Paris le 24 juin, Syntec Numérique a dévoilé les résultats du sondage « Numérique et post Covid-19 » réalisé avec YouGov France. L’enseignement le plus parlant : 46% des Français se disent prêts à se reconvertir à un métier du numérique. Pourtant, force est de constater qu’un manque de formation les en empêcherait probablement.

photo_fin_de_letalk.jpg

La France est prête pour une transformation numérique en profondeur

  • 46% des Français interrogés se déclarent prêts à se reconvertir dans un métier du numérique (développeur/développeuse, ingénieur(e) data, administrateur/administratrice système…), dont 22% si leur emploi actuel devenait obsolète.

Une affirmation d’autant plus intéressante lorsque l’on sait que le secteur du numérique est en demande et présente des opportunités d’emploi certaines dès maintenant : selon la Commission européenne, 749 000 postes seraient vacants en 2020 dans le domaine de l’informatique (High Tech Skills Industry Report, 2019).

  • 65% des Français pensent que le numérique est un domaine sur lequel la France devrait s'appuyer pour faire face aux défis d'après Covid-19.

Les Français font de la formation au numérique une priorité

  • Si la quasi-totalité des Français semble à l’aise avec ses outils numériques personnels (80%), ils ne sont plus que 62% à déclarer l’être avec leurs outils numériques professionnels. On note un fort décalage entre les personnes âgées de plus de 55 ans et le reste de la population pour les outils professionnels (49% vs 62%).
  • Près de 6 Français sur 10 souhaiteraient être mieux formés aux outils numériques (59%)
  • Les formations pour les loisirs créatifs (photos, vidéos, dessins, etc.) arrivent en tête des formations que souhaiteraient suivre les Français (52%), les formations destinées à développer de nouvelles compétences professionnelles arrivent en deuxième position (49%). Ce type de formation est plébiscité par les actifs (62%) en particulier les CSP + (69%).
  • Pour les Français, les 3 domaines que la France devrait développer en priorité en matière de numérique sont : renforcer la formation des Français au numérique (39%), faciliter l’équipement des Français (38%) et agir pour un numérique plus responsable (37%).

Thématiques associés

A lire également sur notre site

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.

Les besoins en compétences et en formations numériques pour la relance économique : 2ème petit déjeuner à l'Assemblée Nationale

19.06.2020

Le 19 juin 2020, à l’invitation de Valéria Faure-Muntian, députée de la Loire, et d’Amélia Lakrafi, députée des Français établis hors de France, trois membres du Conseil d’administration de Syntec Numérique, Jonathan Amar, Soumia Malinbaum, et Gilles Mezari, sont intervenus devant les député.e.s sur les besoins en compétences et en formations numériques pour l’emploi.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.

Grand Angle ESN & ICT : l’enquête de référence pour valoriser les ESN et les ICT, acteurs incontournables de la transformation numérique !

Syntec Numérique et KPMG lancent pour la 3ème année consécutive l’enquête Grand Angle et le classement annuel des entreprises du numérique.

Cette année marque une nouveauté importante avec l’intégration des sociétés de conseil en technologies (ICT). Afin de faire écho à l’actualité, le questionnaire tient compte de la crise liée au Covid-19.