Retour aux actualités
Publié par
9 juil 2019

Thomas Felfeli, nouveau délégué régional Hauts-de-France de Syntec Numérique

Syntec Numérique annonce la nomination de Thomas Felfeli en tant que délégué régional Hauts-de-France. Le secteur numérique représente dans cette région plus de 23 600 salariés, avec un taux de croissance annuel moyen de 5,1% depuis 2012.

 

Thomas Felfeli

Thomas Felfeli a commencé sa carrière à Montréal au sein de la société BeVolution. Il évolue depuis 2015 dans le secteur numérique des Hauts-de-France chez Acteos, où il occupe depuis 6 mois le poste de Directeur général délégué.

En tant que délégué régional de Syntec Numérique pour les Hauts-de-France, Thomas Felfeli aura notamment pour priorité la défense de l’attractivité de la région, tant au niveau national qu’européen, pour y attirer et fidéliser les acteurs du numérique. Sur sa feuille de route également, les sujets de formation et de promotion des métiers du secteur auprès des écoles et des universités, ainsi que la mixité, enjeu majeur des entreprises de la branche.

« Nous sommes ravis d’accueillir Thomas Felfeli en tant que nouveau délégué régional de la région des Hauts-de-France pour défendre à nos côtés les grands enjeux de notre secteur. Avec plus de 50% de nos adhérents en région, nous sommes plus que jamais conscients de notre mission d’accompagnement des entreprises régionales. A ce titre, cela fait maintenant 3 ans que nous organisons chaque année notre « Tour de France » pour revenir sur les sujets d’actualités du secteur numérique avec nos entreprises et les acteurs locaux, et nous serons évidemment au rendez-vous en 2019 à la rentrée », commente Godefroy de Bentzmann, Président de Syntec Numérique.

Thématiques associés

A lire également sur notre site

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Accords Ségur de la Santé : le secteur de la santé fait enfin un pas significatif vers le numérique !

28.07.2020

Syntec Numérique et TECH IN France se réjouissent des avancées des accords du Ségur de la santé et, plus particulièrement, l’investissement de 2 milliards d’euros qui va être consacré au numérique en santé.

Invalidation du Privacy Shield : le secteur numérique s’inquiète de l’impact immédiat et demande des mesures transitoires, en vue d’un cadre protecteur stabilisé

25.09.2020

L’Asic, Syntec Numérique et TECH IN France rappellent leur attachement à un haut niveau d’exigence en matière de protection des données des citoyens et des acteurs économiques. La décision récente de la CJUE concernant le « Privacy Shield », rappelant cette exigence, implique un réexamen des régimes de la donnée vis-à-vis des pays tiers. Toutefois, dans la période intermédiaire, des mesures transitoires devront être mises en œuvre afin de sécuriser juridiquement l’activité de toutes les entreprises concernées.

Transformation de la fonction juridique : interview de Vanessa Gourmelon, juriste senior secteur Banque Assurance, IBM France

Grâce aux méthodes agiles et aux outils collaboratifs, le numérique facilite la capitalisation des connaissances, gage d’efficacité accrue en entreprise pour le juriste.