Industrie du futur : 10 propositions pour la campagne 2017

Dans le cadre des débats de la présidentielle, Syntec Numérique publie un premier cahier de campagne consacré à l'Industrie du Futur : 10 propositions en faveur de la transformation numérique de l'industrie.

La modernisation et la numérisation de l’industrie française, notamment des PME et des ETI sont une ambition partagée par l’ensemble des acteurs du secteur du numérique.

Pour cela, en plus de son engagement dans l’Alliance pour l’industrie du Futur, Syntec Numérique a créé un Comité « Industrie du futur » chargé de mener à bien les travaux et d’élaborer la vision commune des entreprises du numérique sur la transformation en cours dans le monde de l’industrie, pour débattre, convaincre et accompagner le mouvement.

industrie-4.0.jpg

Enjeux de la transformation numérique des entreprises industrielles

Après la publication de son livre blanc sur l'industrie du futur intitulé « Transformer l’industrie par le numérique » le 2 mai 2016, l'ensemble des adhérents de Syntec Numérique s'est mobilisé, notamment au travers du comité Industrie du Futur, pour proposer des réponses aux enjeux de la transformation numérique des entreprises industrielles.

Syntec Numérique consacre son premier cahier de campagne à l'Industrie du Futur et formule 10 propositions qui concernent:

  • l’innovation (simplifier l’accès des entrepreneurs aux dispositifs existants, mettre en place des expérimentations concrètes, créer des plateformes d’innovation collaborative)
  • la fiscalité et les normes (consolider le CIR, stabiliser l’environnement fiscal, créer un crédit d’impôt cybersécurité, harmoniser les normes et standards)
  • l’emploi et la formation (créer une commission d’aide au recrutement, développer des filières de formation)
  • l’Alliance pour l’Industrie du Futur (renforcer l’action de l’Alliance)

C'est pour promouvoir une France créative, entrepreneuriale et innovante, et pour valoriser nos entreprises exportatrices et modernes, que nous formulons ces 10 propositions.

Leur ambition est de contribuer à alimenter la réflexion des pouvoirs publics, dans la perspective des élections présidentielles de 2017, au service de la modernisation de nos industries, de la dynamique de nos entreprises et de la croissance de notre pays"

Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique