Retour aux actualités
2 oct 2019

Programmes « Startups » et « International » : l'équipe se renforce avec l'arrivée de Mike !

Syntec Numérique renforce ses équipes avec l’arrivée de Mike Fedida qui prend en charge les programmes "Startups" et "International", deux services attendus par nos adhérents. 

Mike Fedida

Plus de 800 startups ont rejoint notre programme #5000startups depuis son lancement en 2015. Pour mieux les assister, Syntec Numérique multipliera les rencontres et les services dédiés au cours des prochains mois. Les startups, comme l’ensemble de nos adhérents, pourront également bénéficier d’un accompagnement au développement international, avec notamment un dispositif de veille et des ateliers/webinars pratiques.

 

Le renforcement des services aux startups

Les startups, qui sont toujours plus nombreuses à rejoindre Syntec Numérique, ont des besoins différents et ne disposent pas des mêmes moyens financiers et humains que les autres entreprises. Syntec Numérique s’est ainsi engagé à développer son offre à destination de ces acteurs afin d’améliorer le service rendu, avec plusieurs objectifs :

  • Assurer la représentativité des startups du numérique en tant que composante de Syntec Numérique ;
  • Développer le programme #5000startups, et enrichir les services spécifiques proposés aux adhérents du programme ;
  • Faciliter le rapprochement entre startups et grandes entreprises, notamment par l’animation de notre communauté Startups & Open Innovation ;

Pour atteindre ces objectifs, de nombreuses actions se mettent progressivement en œuvre : dispositif de veille ciblée, multiplication des espaces de rencontres et d’échanges avec les grands groupes, partage des bonnes pratiques…

L’enjeu du développement à l’international des entreprises

Alors qu’il n’y a jamais eu autant de dispositifs et d’acteurs existants prêts à soutenir le développement à l’international des entreprises, le manque de temps des entrepreneurs et la difficile lisibilité des informations en la matière apparaissent aujourd’hui encore comme un frein à leur projection à l’international.

Syntec Numérique souhaite faciliter leurs démarches en cartographiant les dispositifs d’accompagnement à l’international, en partageant les meilleures pratiques région par région, et en offrant un service de veille dédié – rencontres, délégations, salons, learning expedition…

A lire également sur notre site

Le Day-Click était présent au salon Européen de l'Education !

27.11.2019

Transformé en programme cette année, le Day-Click a pour ambition de présenter les métiers du numérique aux collégiens et lycéens. L'objectif ? Présenter l'attractivité du secteur et susciter des vocations auprès des jeunes talents !

Startups, candidatez au prochain IE-Club Global 60 !

20.11.2019

Vous avez un fort potentiel à l'international ? Participez au prochain IE-Club Global 60 pour mettre votre entreprise en lumière ! Trois catégories récompensées : Technologies innovantes, Applications & Services Web et Cleantech. Dossier à remetre avant le 9 janvier.

Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique : Le nouveau gouvernement doit se concentrer sur l’investissement et la formation

07.07.2020

Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique, dévoile ce jour les résultats de sa conférence semestrielle. Alors qu’un nouveau gouvernement vient d’être nommé, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2019, l’état des lieux du secteur du numérique en France post-Covid, et aussi de dessiner les priorités pour le dernier acte du quinquennat. Cheville ouvrière de la relance, le numérique doit irriguer l’ensemble des ministères et des industries. Investissements et formation seront les maîtres mots de la reprise.

50 000 ingénieurs et techniciens R&D immédiatement prêts à s’investir pour assurer l’avenir des industries en France

01.07.2020

Le gouvernement a dévoilé le 24 juin au soir les grands axes du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée. Le dispositif, qui vise les entreprises confrontées à une réduction d’activité durable en raison de la crise, a pour objectif d’éviter les licenciements massifs tout en préservant les compétences. Syntec Numérique et Syntec-Ingénierie s’associent pour saluer ce dispositif absolument vital.